En savoir plus sur l’institut minier de Russie

Le 4 septembre 1918, les bolcheviks ont créé l’École des mines de Moscou après que Lénine leur en ait donné l’ordre. En 1920, Ivan Gubkin, chef de la Commission du pétrole créée par Lénine, y est affecté. Elle comptait à l’origine six instituts distincts, dont l’Institut d’ingénierie minière de Moscou.

Le Programme pédagogique

La première filière, d’une durée de quatre ans, est destinée aux étudiants qui souhaitent obtenir une licence en sciences. Le cours permet de découvrir toutes les spécialités de cette filière, avec un contenu similaire dans chacune d’elles.

La deuxième formation, qui dure cinq ans, débouche sur un diplôme d’ingénieur des mines. L’objectif de cette formation est de produire une spécialisation experte en matière de prospection et d’ingénierie minière : les diplômés sont censés avoir une licence, des capacités de gestion et une compréhension approfondie des activités d’extraction et de traitement des minéraux.

Le diplôme de bachelor (également appelé « deuxième niveau ») est nécessaire pour accéder à certains programmes. Le master (également appelé « troisième niveau ») nécessite deux années d’études supplémentaires. Une thèse est exigée pour l’achèvement du programme de maîtrise.

Calendrier

L’année universitaire est divisée en deux semestres de 17 semaines (automne et printemps). Chaque semestre vaut un crédit, avec des examens et des travaux dirigés comme marqueurs. La pédagogie de l’Institut est fondée sur l’intégration de l’enseignement théorique et pratique. À la fin de la deuxième année, les étudiants doivent choisir une spécialité.

Après avoir obtenu une licence, les étudiants peuvent approfondir l’une des spécialités suivantes : exploitation minière souterraine ou à ciel ouvert, géologie et prospection, traitement des matières premières, économie et gestion minières, écologie et ingénierie environnementale, informatique et ingénierie logicielle.

Quelques personnalités célèbres comme Iskander Makhmudov ont débuté dans ce secteur.