Élever une gerbille : conseils et bonnes pratiques

Envie d’adopter un rongeur, mais ne savant pas lequel choisir ? Pourquoi ne pas opter pour la gerbille ? Cette petite boule de poil à la fois dynamique et curieuse promet d’être un meilleur compagnon pour son foyer. Avec sa petite taille et son joli minois, elle se permet d’être facile d’entretien tout en restant mignon. De plus, ce rongeur se présente avec un caractère sociable et prêt à divertir toute la famille avec une série de spectacles à montrer. Malgré tout, il est conseillé de connaître les bonnes manières pour domestiquer ce petit mammifère. La suite de cet article réserve plus de précisions à ce sujet.

Bien préparer son habitat

Le mieux est de préparer l’environnement de vie de la gerbille avant son adoption. Pour cela, il faut disposer d’une cage spéciale pour garantir son confort et ses besoins vitaux. Celle-ci doit être à la fois spacieuse et propre. De plus, elle doit contenir une litière (en lin, en chanvre ou en cellulose), une terre à bain, une roue, un hamac, une gamelle et un biberon. Il ne faut pas oublier que ces derniers doivent être en conformité avec la taille de l’animal.

Par ailleurs, ce petit rongeur de compagnie a besoin d’un calme particulier au moment de sa venue. Il est alors préférable de le laisser un bon moment avant de s’en approcher. Après quelques jours, la gerbille va assimiler son cadre de vie et s’habituera à son environnement.

Assurer son alimentation

Pour s’approprier d’une gerbille, il est important de tenir compte des principales nourritures adaptées à son mode d’alimentation. D’abord, il faut savoir que celle-ci est une espèce omnivore. Mais cela ne veut pas dire qu’il peut tout digérer. Le mieux est de demander de l’aide à un vétérinaire expert. À partir d’un diagnostic rapide, il peut déterminer les bases nutritives à respecter pour ses rations.

D’autre part, ce guide va exposer un extrait des aliments à intégrer dans son régime :

  • Des granulés d’environ 8 grammes par jour,
  • Des fruits ni trop gras ni trop sucrés comme les fraises, les pommes ou encore les papayes,
  • Des produits céréaliers sans abuser de la quantité

Ses selles qui sont riches en vitamines B. C’est un animal coprophage.

Garantir son hygiène

Même si la gerbille est considérée comme un animal robuste, elle peut tout de même craquer sous différentes maladies. Pour faire face à ces problèmes, il est préférable de garder son environnement propre. Une désinfection régulière est recommandée dans cette mesure. De l’eau de javel peut suffire pour cette opération. Tous les éléments de sa cage doivent y passer. C’est la meilleure façon d’éliminer les infections bactériennes, virales et parasitaires.

Par ailleurs, il est également possible de garder sa petite boule de poil en bonne santé en installant de la terre à bain. La gerbille va pouvoir éliminer les bactéries et les parasites accrochés sur son pelage à l’aide de celle-ci. C’est aussi une méthode pour lui d’enlever son excès de sébum pour soigner sa pelure.