Les années filent à vive allure. Il est grand temps de réfléchir à votre retraite. Dès maintenant, envisagez de faire les placements les plus dynamiques possible pour bénéficier de revenus supplémentaires au moment de quitter le monde du travail. Voici trois solutions intéressantes.

L’assurance-vie pour compléter la retraite

L’assurance-vie constitue l’un des meilleurs investissements financiers. On comprend pourquoi une grande majorité des Français se rue vers cette solution. Grâce à sa flexibilité et ses charges peu élevées, elle vous aidera à préparer votre retraite tout en douceur. Mais pour comprendre ses atouts, revenons d’abord sur le principe de son fonctionnement. L’assurance-vie consiste à verser progressivement un capital sans limites de montant et de manière régulière ou non. Deux types de contrats sont généralement proposés. Le fonds en euros est le plus sécuritaire. Aucun risque ne pèse sur le capital puisque ce dernier n’est pas soumis aux fluctuations du marché. Vous êtes donc certain de récupérer votre argent. En contrepartie de cette sécurité, le taux de rémunération est assez faible. Il faut du temps donc pour générer des plus-values intéressantes. Si vous êtes de nature « joueur » et que vous souhaitez une rémunération plus importante, le fonds en unités de compte est fait pour vous. Cependant, les risques de perdre une partie ou la totalité de votre capital ne sont pas à écarter. L’astuce consiste à panacher les deux formules en plaçant une partie de votre capital sur un fonds en euros et l’autre sur un contrat multisupport. Le danger est moindre et les gains sont plus intéressants.

Des contrats d’épargne retraite Madelin

Afin de se constituer une retraite complémentaire, souscrire à un contrat d’épargne retraite Madelin s’avère intéressant. La déduction fiscale sur les primes explique l’attrait pour cette formule. De plus, les épargnants ont le choix entre plusieurs types de contrats. À l’instar de l’assurance-vie, la retraite Madelin prévoit un contrat mono-support apprécié pour sa sécurité. Chaque année, une rémunération entre 2,5 et 3,5% est perçue. Pour ceux qui n’ont pas peur de prendre des risques, un contrat multi-support est aussi disponible avec à la clé, des gains élevés. Néanmoins, gare aux fluctuations du marché. Enfin, il existe le contrat en points. L’argent versé deviendra des points, qui à leur tour, seront transformés en rente à l’échéance de l’offre.

Investir dans l’immobilier

Être propriétaire de plusieurs biens immobiliers permet d’assurer vos vieux jours grâce aux loyers perçus. L’investissement est très intéressant. Durant les premières années, vous pourrez utiliser les loyers pour rembourser le crédit ayant servi à financer l’acquisition des biens. Puis, une fois le prêt soldé, les loyers deviendront des revenus supplémentaires. De plus, vous bénéficiez de plusieurs avantages fiscaux notamment le dispositif Pinel qui offre une réduction d’impôt sur le revenu dans le cadre de l’acquisition d’un bien immobilier locatif. Et si vous ne voulez pas devenir propriétaire direct, vous pouvez placer votre argent dans les SCPI et les OCPI. L’acquisition de titres au sein de ces sociétés vous hissera au rang de copropriétaire des bureaux ou logements acquis par ces entités. Vous toucherez en conséquence des loyers.